Pêcher en float tube : les meilleures techniques

float tube

Souhaitez-vous pêcher en float tube ? Il s’agit en effet d’un moyen de transport de plus en plus utilisé pour son accessibilité et sa facilité. De nombreux pêcheurs s’en servent pour être en mesure de se rendre dans les zones les moins inaccessibles. Cependant, il faut maîtriser quelques techniques essentielles pour réussir à faire de belles prises au cours de votre activité préférée. Découvrez-en alors davantage à travers ce guide.

Orientez votre float tube vers les zones appropriées

L’une des meilleures techniques que vous devez suivre lorsque vous pêchez en float tube, c’est de savoir l’orienter vers les zones appropriées. En effet, son utilisation est assez simple, vous n’aurez donc pas assez de difficulté à le conduire vers les meilleurs emplacements. Au nombre de ceux-ci vous pouvez distinguer :

A lire aussi : Vibromasseur vs stimulateur clitoridien : quel est le meilleur choix pour vous

L’ensemble de ces endroits représentent les zones de prédilection des poissons, des perches, des truites et autres. Si vous voulez effectuer de belles prises, dirigez votre float tube vers ces directions.

Utilisez une attrape-poisson pendant votre pêche

float tube

Lorsque vous êtes assis dans votre embarcation, vous pouvez faire l’usage d’un attrape-poisson une fois que vous êtes convenablement positionné. À cet effet, vous avez la possibilité de vous servir des leurres, des vers ou encore des hameçons.

L’usage des leurres ou des vers de vos préférences

Vous pouvez choisir d’utiliser des leurres ou des vers pendant votre pêche en float tube. Pour ce faire, mettez votre attrape-poisson au bout de votre canne. Vous devez ensuite vérifier qu’il est bien accroché pour éviter que les poissons ne l’arrachent d’une simple bouchée. Après cela, vous pouvez le lancer dans la rivière ou dans l’étang en attendant de faire une prise. Vous avez le choix entre plusieurs types de leurres pour votre pêche en float tube.

Les amorces de surface

Vous pouvez faire l’usage des amorces de surface si vous avez l’intention de pratiquer votre pêche dans un endroit où l’eau n’est pas assez profonde. Parmi ces leurres, vous pouvez retrouver les cuillères ou encore les stickbaits. À ceux-ci s’ajoutent les poppers qui peuvent aussi servir pour votre pêche.

Les appâts de bordure

Les appâts de bordure sont utilisés pour les pêches en eau profonde contrairement aux leurres de surface. Vous pouvez retrouver dans ce lot, les swimbaits, les jigs et également les crankbaits. Ils sont de formes différentes et servent à attraper les brochets, les perches, les carnassiers, etc. Par exemple, les jigs ont une configuration de cheville et sont généralement utilisés par les pêcheurs qui veulent attraper des sandres.

Les appâts de fond

Parmi les appâts de fond, vous pouvez distinguer les vers de terre et les larves. En plus, certains pêcheurs utilisent les écrevisses pour attraper les poissons. Vous pouvez utiliser ces leurres si vous êtes à la recherche de carpes.

L’usage des hameçons

Pour ce qui relève de l’utilisation des hameçons, vous avez deux options. Vous pouvez choisir de vous servir des appâts vivants ou d’utiliser des leurres artificiels. Dans l’un ou l’autre cas, la procédure à suivre est simple et similaire.

Pour commencer, installez-vous confortablement dans votre float tube et assurez-vous d’avoir tout le matériel nécessaire pour la pêche. Parmi les éléments indispensables à cette activité figurent le gilet de protection, la boîte à pêche, le moulinet, etc.

Une fois, toutes les vérifications opérées, vous devez mettre votre hameçon vivant ou artificiel dans l’eau. Assurez-vous qu’elle soit bien profonde parce que les poissons s’y retrouvent généralement en grand nombre. Vous pouvez essayer les zones conseillées pour que votre pêche soit bonne.

En attendant qu’un poisson morde à l’hameçon, vous pouvez ajuster votre float tube pour rester confortablement installé. Vous devez patienter et surtout ne pas vous décourager au cours des premiers moments.

Comme vous devez sans doute le savoir, il s’agit d’une activité qui exige une grande constance. Tenez alors compte de cet aspect pour éviter de perdre votre journée sans attraper de poissons.

Ainsi, vous disposez de toutes les meilleures techniques pour pêcher en float tube. Prenez donc du plaisir autour de votre activité préférée en mettant en pratique les différentes astuces ci-dessus.

Choisissez les bons leurres pour attirer les poissons

Lorsque vous pêchez en float tube, il faut sélectionner les bons leurres pour attirer les poissons avec succès. Effectivement, le choix des leurres peut faire toute la différence entre une journée fructueuse et une sortie infructueuse.

Pour commencer, il faut prendre en compte le type de poisson que vous souhaitez attraper. Chaque espèce a ses préférences alimentaires spécifiques, ce qui signifie que certains leurres seront plus efficaces que d’autres. Par exemple, si vous cherchez à attraper des perches ou des brochets, optez pour des leurres souples tels que les shads ou les worms. Ces leurres imitent parfaitement un appât naturel et sont très attractifs pour ces carnassiers.

Pensez aussi à adapter vos leurres en fonction du milieu dans lequel vous allez pêcher. Si vous êtes dans une zone riche en végétation aquatique comme les nénuphars ou les herbes marines, privilégiez des leurres flottants tels que les poppers ou encore les stickbaits. Ces types de leurres permettent d’éviter l’accrochage aux obstacles sous-marins tout en attirant l’attention des poissons lorsqu’ils remontent à la surface.

D’autre part, si vous êtes plutôt dans une zone profonde où la pêche se fait près du fond de l’eau, alors choisissez plutôt des jigs ou des crankbaits. Les jigs sont particulièrement efficaces pour cibler certaines espèces de poissons comme le brochet ou le sandre, tandis que les crankbaits imitent un poisson blessé et attirent l’attention des prédateurs.

Adoptez une approche discrète pour ne pas effrayer les poissons

Lorsque vous pêchez en float tube, pensez à bien ne pas effrayer les poissons et ainsi maximiser vos chances de réussite. Effectivement, ces créatures aquatiques peuvent être très sensibles au bruit et aux mouvements brusques, ce qui peut facilement les faire fuir.

La première règle à respecter est de se déplacer lentement et avec précaution. Les vibrations générées par le mouvement du float tube peuvent alerter les poissons environnants. Il faut donc veiller à exécuter des mouvements doux et fluides pour passer inaperçu dans l’eau.

Une autre astuce pour minimiser votre impact sur l’environnement aquatique est d’éviter toute source de lumière excessive ou vive. Nous sommes conscients que la lumière peut perturber la vision des poissons et réduire leur confiance à s’approcher des appâts. Dans cette optique, privilégiez donc des vêtements sombres et discrets qui se fondent dans le paysage environnant.

Utilisez un équipement adapté tel que des cannes légères spécialement conçues pour la pêche en float tube. Ces cannes sont non seulement plus maniables mais aussi moins susceptibles d’émettre des sons indésirables lorsqu’elles entrent en contact avec l’eau ou avec le flotteur.

Gardez toujours à l’esprit que chaque geste compte lorsque vous êtes sur l’eau. Évitez de jeter quoi que ce soit dans l’eau (déchets alimentaires notamment) car cela pourrait compromettre la qualité de vie marine dans cet écosystème fragile.

Assurez-vous de bien préparer votre matériel avant de vous lancer. Vérifiez que les hameçons soient bien affûtés et que vos lignes soient en bon état.

à voir